Réorganisez votre vie

Papa

logo

Maman

osez

la "garde" alternée !

Réorganisez votre vie autour des enfants

Une fois franchi le cap moral qui consiste à se sentir légitime et à être convaincu que la garde alternée est la meilleure solution pour les enfants, toute votre énergie (celle qu'il vous reste car la séparation vous en prend déjà beaucoup) doit être mobilisée pour rendre la garde alternée possible. Quelles sont les exigences des juges à ce sujet ? Rien que du bon sens ! Il suffit de se mettre à la place des enfants pour les identifier.


le logement en garde alternee

1- Avoir un toit. Un toit n'est pas un château et la chaleur d'un foyer ne dépend pas de sa taille. Les enfants peuvent partager une chambre s'ils sont du même sexe et d'âges rapprochés. Evidemment, aucun enfant ne doit dormir avec vous, le canapé-lit du salon sera pour vous et la/les chambres pour les enfants. Vous avez dû quitter votre logement en urgence (ou vous avez fait la bêtise de le faire) et vous louez un logement trop petit pour recevoir vos enfants ? Etre locataire c'est être libre ! Mettez-vous en quête d'un logement adéquat. Vous n'avez pas pu vous reloger convenablement avant de passer devant le juge ? Exposez-lui votre logique, ce que vous recherchez, montrez-lui les logements que vous avez visités ou les dossiers que vous avez déposés auprès des bailleurs sociaux. N'oubliez pas également que vous n'êtes pas forcément celui/celle qui doit quitter le logement conjugal et que celui qui le fait est forcément défavorisé dans le cas d'une demande de garde alternée. Le juge peut également comprendre qu'étant celui qui a quitté le logement vous n'avez pas les moyens de vous reloger tant que les aspects matériels liés au divorce ne sont pas réglés. C'est un peu le serpent qui se mord la queue mais vous devrez vraiment tout faire pour présenter un logement dans votre dossier de demande de garde alternée (y compris si vous avez suivi le conseil de rester dans le logement familial jusqu'à la conciliation pour ne pas être accusé d'abandon du domicile conjugal).


la vie des enfants en garde alternee

2- Résider à proximité des lieux de vie de l'enfant. Les lieux de vie de l'enfant, quels sont-ils ? Les opposants à la garde alternée prétextent que l'enfant ne peut être balloté d'un lieu de vie à un autre. Pourtant les enfants ont des lieux de vie multiples, et le premier d'entre-eux n'est pas la maison mais l'école ou la crèche/nounou pour les plus petits. Il vous faut impérativement trouver un logement qui soit à proximité de ces lieux de vie. La proximité est une notion relative, et la comparaison se fera par rapport à ce que l'enfant connaissait précédemment. Si l'école se trouvait à 100 m, astreignez-vous à résider dans un rayon de 2 km. Si le temps de trajet était de 10 minutes assurez-vous qu'il ne dépassera pas 20 minutes. Juste du bon sens !  Et si vous pouvez vous rapprocher de l'école ou du collège à venir, c'est encore mieux ! Pensez à fournir un plan géographique au juge, indiquez-y l'emplacement de votre logement, de l'école, du club de sport, du futur collège ou lycée ...


gérer son temps pour la garde alternee

3- Etre disponible pour les enfants. Vous ne pourrez pas être aussi disponible que votre conjoint qui avait cessé de travailler ? Une telle disponibilité ne sera jamais exigée, d'autant qu'il faut bien faire bouillir la marmite ! En revanche, à quoi bon envisager une garde alternée si les enfants ne vous voient jamais ? Il est difficilement envisageable de défendre un projet de garde alternée où les enfants seraient à la garderie dès 7h du matin et à l'étude jusqu'à 19h tandis qu'une tierce personne les prendrait en charge le mercredi ... Il est vrai que bien des enfants connaissent cela dans les couples non séparés ou bien quand la garde alternée est une décision commune des deux parents. En cas de conflit, les exigences sont malheureusement supérieures car l'une des parties pourrait faire appel des décisions du Juge ... Dans ce cas c'est à vous d'aider le Juge à motiver son jugement. Faites tout ce qui est possible pour aménager vos horaires de travail. N'ayant les enfants qu'une semaine sur deux, il est peut-être envisageable d'avoir des horaires plus étendus les semaines où vous ne les avez pas. Si vos horaires ne peuvent pas être modifiés pour l'année en cours, faites attester par votre employeur qu'ils pourront l'être l'année suivante.

Osez la Garde Alternée !


La résidence en alternance (couramment appelée garde alternée) : comment l'obtenir dans le cadre d'une séparation ou d'un divorce quand l'autre parent s'y oppose et comment la vivre au mieux dans l'intérêt des enfants.


Un site Web hébergé par one.com (www.one.com)


Les informations juridiques présentes sur ce site sont issues de la propre analyse et compréhension de l'auteur, elle sont fournies sans garantie et peuvent être vérifiées sur www.legifrance.gouv.fr


Les images proviennent de Pixabay et sont libres de droits (www.pixabay.com)